Les spécialités culinaires lyonnaises ? Arrêtez vous dans un bouchon !

0

« Capitale de la gastronomie » est n’y plus n’y moins le surnom donné à la Capitale des Gaules, Lyon. Léon Daudet disait de Lyon « Lyon est une ville arrosée par trois grands fleuves : le Rhône, la Saône et le Beaujolais. ». Vous l’aurez donc compris Lyon est « the place to be » pour les amoureux de la « bonne chair« .

Le bouchon Lyonnais

Le bouchon Lyonnais est un petit bistrot sympathique, avec de grandes tablée où l’on est parfois un peu serré mais où la bonne ambiance règne toujours.
C’est le meilleur endroit pour déguster les plats typique de la ville (où de la région).

Le repas débute généralement avec un « Communard » mélange de vin rouge du beaujolais (région viticole située au nord de Lyon) et de crème de cassis.
Viendra ensuite le temps de commander votre vin. Laissez vous tenter par les nombreux vin de la région. Les vins fruités du beaujolais avec les AOC Morgon, Moulin à vent ou encore Chiroubles, ou des vins du Sud de Lyon, plus tanniques comme les Saint-Joseph. Attention par contre, à la différences des autres restaurant, à Lyon vous pouvez aussi demander du vin en « pot ». Vous sera servi du vin « en vrac » dans un pot de 46cl. Si vous devez conduire ensuite, prenez plutôt une fillette 🙂 .

Pour l’entrez optez pour le tablier de sapeur, salade de lentilles (cervelas, lentilles, oignons).
Suivront ensuite des plats consistant, où la viande tient une place de choix. Vous aurez le choix entre  le boudin blanc (saucisse de veau), boudin noir aux pommes (boudin noir aux pommes), quenelles (sauce Nantua – Écrevisses ), quenelles de brochet (boulettes de brochet servies), mais aussi les volailles de Bresse ou peut-être opterez-vous pour l’andouillette (saucisse de tripes) et le gras double (encore des tripes).

Pour le fromage le choix se fera entre du fromage blanc (avec ou sans crème) avec sucre ou sel et poivre :), mais aussi la cervelle de
canut
(pas de panique, c’est du fromage blanc mélangé à de la ciboulette et de l’ail, on ne va pas vous servir du « cerveau de lyonnais ») .

ce fromage de la Croix Rousse accompagnait chaque repas pour des tisserands du XIXe siècle ou alors le classique saint Marcelin (qui est un fromage du Vercors) qui doit être accompagné de vin rouge (bon ce n’est pas une obligation).

Pour le dessert c’est du classique, tarte tatin, Tarte aux pralines, poire à la Beaujolaise.

Les grands restaurants

De nombreux établissement étoilés, 18 pour être exacte. On peut évidemment compter sur le restaurant de Paul Bocuse qui compte 3 étoiles. Le restaurant n’est pas situé dans Lyon exactement, mais dans sa périphérie, au nord de la citée dans la ville de Collonges-au-Mont-d’Or. La ville compte aussi deux restaurants avec deux étoiles, dont le restaurant de la « Mère Brazier » et le Neuvième Art.  Voici enfin la liste des 13 autres établissements comptant une étoile au guide rouge : Jérémy Galvan, Le Passe-Temps, Miraflores, Pierre Orsi, Au 14 Février,Auberge de l’Ile Barbe, Les Loges, Têtedoie, Les Trois Dômes, L’Alexandrin, Takao Takano, Les Terrasses de Lyon, Maison Clovis, Prairial Le Gourmet de Sèze.

Partager.

Laisser un commentaire