Que visiter à Dundee en deux jour ?

0

J’ai voulu la visiter parce que c’est une ville en crise, qui change de visage après des années de crise et qui veut donc « rouvrir au monde ». L’ouverture du V&A museum en septembre 2018 y a contribué, accompagnée d’un vaste projet de redéveloppement du quartier portuaire.

Notes historiques sur Dundee

Très probablement née à l’époque des Pitti, la ville a connu sa plus grande splendeur à l’occasion de la Révolution industrielle, grâce notamment à la production de jute. De plus, la renommée de Dundee s’est accrue pour deux autres excellences locales : le jam – Keiller’s Marmalade – et le journalisme, avec la société DC Thomson & Co.

Aujourd’hui, le paysage industriel a définitivement changé et la ville se distingue dans les secteurs biomédical, technologique et numérique. De plus, en 2014, la prestigieuse reconnaissance de UNESCO qui a élu Dundee comme «  première ville de UK Design « , une reconnaissance de sa contribution dans plusieurs domaines, tels que la recherche médicale, la BD et les jeux vidéo.

Que voir à Dundee dans deux jours?

La vieille ville est compacte et sa taille plutôt petite vous permet de l’explorer tranquillement à pied. Elle est traversée par une rue principale – High Street – en partie piétonne, où il ne manque pas d’endroits pour manger et faire du shopping. Les principales attractions sont à distance de marche de la rue, ainsi que la gare routière Seagate et la gare ferroviaire, déplacées au musée V&A.

Dans mon cas, j’ai pris l’autobus alors que je logeais dans un magnifique gîte touristique – l’Alberta Guest House – situé dans un quartier résidentiel tranquille, à 10-15 minutes du centre-ville. L’entreprise qui s’occupe des transports publics locaux est Xplore Dundee. Si vous pensez utiliser beaucoup de moyens, la suggestion est d’acheter un carnet de 10 voyages (également disponible à bord), beaucoup moins cher que le billet simple à un coût de £1.70.

J’ai étudié un itinéraire qui comprenait différents aspects, dont la nature, l’histoire, l’architecture, la culture et le design.

Jour 1 à Dundee : La loi, la vieille ville et la galerie McManus

Grâce à la journée favorable, je décide de commencer la visite à partir d’un des symboles de la ville écossaise, à savoir La Loi. C’est une colline d’origine volcanique située au bord du centre et qui, grâce à sa 174 m de haut, est le point de vue le plus pittoresque d’où admirer Dundee et ses environs.

On peut s’y rendre à pied en suivant différents itinéraires, plus ou moins longs. Quoi qu’il en soit, le parc Dudhope, une zone qui est maintenant naturelle mais qui, dans le passé, servait de base militaire, est un must. Malheureusement, il n’est pas ouvert au public mais le château de Dudhope est magnifique.

De là commence la montée au sommet de la colline. Ce n’est pas particulièrement intense et si vous le souhaitez, vous pouvez opter pour l’escalier, le chemin le plus direct, ou suivre la route qui passe par les virages en épingle à cheveux. Suivez la dernière volée d’escaliers à travers les bois et vous y êtes enfin.

Vous vous trouverez au pied du monument dédié aux morts des guerres mondiales, autour duquel s’ouvre une vue à 360° de Dundee et de la côte de Fife qui s’élève de l’autre côté du Firth of Tay.

Cela dit, la zone a eu une importance archéologique considérable pour découvrir l’origine et le développement de la ville. En fait, on a trouvé des découvertes qui témoignent de la présence de l’homme il y a déjà 3 500 ans. La découverte subséquente de provisions remontant à l’époque romaine a conduit à l’hypothèse qu’un avant-poste militaire a été construit ici. D’autre part, le signifiant du mot «  Dundee  » – Dùn Dèagh en gaélique – fait référence à la présence d’une ancienne place forte.

Un autre fait historique digne de mention qui s’est produit ici nous ramène au 13 avril 1689, lorsque le vicomte Dundee leva la bannière de la Stuart Royal Family et déclencha la première rébellion Jacobite. Si vous voulez en savoir plus sur cette affaire, je vous suggère de lire le livre « The caps of Bonnie Dundee. Pour la liberté de l’Ecosse « .

Sur place, j’ai rencontré très peu de gens, surtout des gens du coin qui venaient faire une promenade avec le chien. C’est pourquoi je pouvais contempler dans le silence religieux – ou presque, vu le vent incessant – l’horizon et imaginer la vie des premiers hommes qui peuplaient la région.

Je serais resté plus longtemps mais le « nuage de Fantozzi » m’a trouvé et donc, de façon inattendue, il a commencé à pleuvoir (des petites choses pour l’amour de Dieu….).

Je suis ensuite retourné en ville et, pour me réchauffer un peu, je suis entré dans les centres commerciaux donnant sur Nethergate et sa suite, High Street.

Le prochain arrêt est City Square, le cœur du centre historique de Dundee bien que la plupart des bâtiments datent du 19ème siècle. En plus de l’hôtel de ville, voici la Caird Hall, construite entre 1914 et 1923 (qui rappelle un temple grec) pour accueillir des concerts et d’autres événements liés en particulier à l’université locale.

De l’autre côté de la place, on peut voir la statue de Desperate Dan, une icône de Dundee. Il est en fait l’un des personnages principaux de la bande dessinée britannique «  The Dandy « , publiée par la maison d’édition locale – DC Thomson – entre 1937 et 2013.

Derrière elle a été placée une autre sculpture, celle du personnage Minnie la Minx, présente dans la bande dessinée «  The Beano  » toujours éditée par DC Thomson.

Vous les trouverez facilement car la plupart des touristes se rassemblent ici pour se prendre un selfie.

Continuez tout droit sur High Street jusqu’au croisement en haut du bâtiment avec l’inscription « Optical Express » et tournez à gauche sur la rue piétonne, le Commercial St.

Plus ou moins au milieu de la route, vous croiserez Le Tram Auld, un ancien chariot en service vers 1870 et qui était tiré par des chevaux. Elle a été désaffectée à la suite de l’introduction des tramways électriques au début des années 1900.

Aujourd’hui c’est un lieu de rencontre pour les amateurs de street food, vous y trouverez un large choix de sandwichs et autres plats préparés avec des produits frais locaux. Absolument à essayer

Partager.

Laisser un commentaire