Camping : des vacances au poil avec son chien

0

La France : l’autre pays du camping et ce, même si elle se place à la deuxième place mondiale derrière les États-Unis. Ah le camping, voilà un hébergement qui sait séduire par son offre. Entre la traditionnelle toile de tente, le mobile-home ou encore les cabanes dans les arbres pour les structures les plus atypiques parmi tant d’autres possibilités, ce secteur du tourisme est en plein essor. Le camping a de quoi satisfaire en effet tous les goûts, toutes les envies de dépaysement tant les services proposés à la clientèle se développent eux aussi. Piscine à vague, animations pour enfants, supérette, espace pour bébé, boîte de nuit, coiffeur, masseur ou encore spectacles notamment, le camping est devenu une petite ville à lui tout seul. S’il existe des hébergements divers et variés, des services allant jusqu’aux 5 étoiles et d’autres qui s’affichent « nus », nos compagnons à quatre pattes sont-ils eux aussi de la partie ? À l’approche des vacances, si certains peuvent demander à un membre de leur famille, à un ami ou à un voisin de garder le chien, pour d’autres, il n’est pas possible de le faire garder. Fort heureusement, inutile d’annuler ses vacances : il existe des campings où partir avec sa boule d’amour.

S’organiser pour passer de bonnes vacances avec son chien

Parmi les nombreux campings qui existent, nombreux sont ceux qui mettent l’eau à la bouche. Alors, que l’on soit plutôt mer ou montagne, il est à portée de clic de trouver chaussure à son pied … à sa patte. Pour autant, si choisir un camping est facile, pour que les vacances ne virent pas au cauchemar, voici quelques conseils pour que le séjour au camping soit réussi avec son chien. 

Penser à ses besoins

Mieux vaut ne pas laisser dormir son chien sous l’auvent de la tente ou encore dehors. Idéalement, pour ne pas le stresser, il convient de lui proposer son propre espace de couchage. Qu’il s’agisse de lui agencer un espace avec son panier ou encore de lui proposer sa caisse de transport si cela le rassure, à chacun de trouver le couchage idéal de son chien. Le secret étant de le laisser dormir à proximité immédiate, de trouver un compromis entre son propre confort et celui du chien. Et, pour qu'il se sente encore mieux et qu’il ait des points de repère, quelques-uns de ses jouets, sa couverture fétiche, mais aussi sa gamelle notamment, lui donneront la sensation d’être presque à la maison. 

Vérifier ses documents

À l’image de toute la famille, les chiens ont eu aussi des papiers qui les accompagnent tout au long de leur vie. Il faut donc veiller à ce qu’il ait bien une carte d’identification par puce électronique ou par un tatouage. Ensuite, il est essentiel d’avoir le carnet de vaccination à jour et surtout de suivre les règlements concernant les vaccinations du pays concerné par le séjour en camping. Si l’on sort du territoire français, il convient également de demander au vétérinaire le passeport qui est un document officiel et qui atteste de la vaccination contre la rage notamment. S’il doit avoir un certificat de naissance si les parents ont un pedigree, mais aussi une attestation de cession, ces deux documents ne sont pas nécessaires pour partir au camping.

Pour finir, ne pas oublier la laisse et les sacs à caca. Il serait dommage qu’il prenne la poudre d’escampette et que ses déjections canines n'embaument de manière désagréable l’air ambiant. D'autant que la lutte s'intensifie contre les crottes. Et, parce que le chien est un animal routinier, mieux vaut conserver au mieux ses habitudes pour les heures de repas et de pipi.

Partager.

Laisser un commentaire