Que faire à Getafe

0

Getafe est une ville de 167164 habitants situé dans le pays (l’Espagne). La cité est perché 636m d’altitude au dessus du niveau de la mer. Pour programmer votre GPS voici les coordonnées de la ville Latitude : 40.30571 et Longitude : -3.73295

Comment se loger à Getafe

Guides et cartes utiles

Pour avoir plus d’informations sur les bon plans, les visites ou monuments à voir à Getafe je vous conseille fortement de vous procurer un guide de voyage (Lonely Planet, Routard, GEO). Les références ne manquent pas. Voici quelques suggestions :

    Que faut-il prendre pour visiter Getafe

    Si vous n’avez qu’une journée pour visiter Getafe ne prenez avec vous qu’un petit sac (20 litres au maximum) Mettez le minimum vital dedans. Ne vous surchargez pas. Et laisser votre sac dès que possible dans une consigne. Prenez donc au minimum de l’eau (gourde / bouteille), un appareil photo ou une perche pour vos selfies et de quoi vous protéger de la pluie et du froid.. Pour plus d’informations vous pouvez lire notre guide pour savoir quoi mettre dans votre sac à dos en voyage.

    Récis de voyage à Getafe

    Mardi dernier, je suis allé à un match de football du Real Madrid. Comme vous le savez probablement, le football est de loin le sport numéro un en Europe. Le tennis et le basket-ball viennent probablement en deuxième et troisième position (Nadal le joueur de tennis est dans beaucoup d’annonces Nike ici). Quand j’ai réalisé qu’il ne me restait plus beaucoup de temps pour y aller, j’ai envoyé un courriel à tous les membres du groupe pour voir si les gens seraient intéressés à y aller pour ce mardi. Quelques-uns des garçons étaient déjà allés à un match de l’Atlético (une autre équipe de football madrilène, mais dans une ligue différente), mais presque personne n’avait assisté à un match du Real Madrid. La plupart d’entre nous ont fini par y aller et j’ai acheté des billets pour moi, Susan, Edgar et Jarrad pour m’asseoir ensemble. Le match était contre Getafe (une autre équipe de Madrid) qui n’est pas aussi bon et il était donc facile d’obtenir des billets à la dernière minute. Nous avons récupéré 12 euros de notre programme et acheté les billets les moins chers, soit 15 euros plus 2 euros de frais de service, donc nous n’avons pas dépensé beaucoup d’argent pour y aller. Il s’est avéré être l’un des meilleurs jeux jusqu’à présent ! Getafe a marqué un but en début de match, mais à la dernière minute de la première mi-temps. Il y a des mi-temps de 45 minutes, puis l’arbitre ajoute des minutes supplémentaires à sa discrétion à la dernière minute de jeu de la mi-temps. Contrairement aux sports américains avec une horloge, lorsqu’un joueur est blessé, l’horloge ne s’arrête pas, alors ils ajoutent le temps plus tard. Mercredi après le cours de flamenco, j’ai pris un verre et des tapas avec Ashley, Diana, Allison et Edgar. Puis nous avons marché jusqu’à un théâtre pour voir une pièce de théâtre appelée Estrella de Sevilla. Les enfants de la classe de tragédie et de comédie de Carmela ont lu la pièce et ils ont dû venir, mais quelques-uns d’entre nous qui n’étaient pas dans la classe se sont aussi inscrits. J’ai lu le synopsis en anglais, ce qui m’a beaucoup aidé, mais la compagnie théâtrale avait une sorte d’interprétation. Sauf pour la scène principale où Estrella portait une robe de mariée blanche, tout le monde portait des costumes noirs tout le temps. Toute la distribution était toujours sur scène et les acteurs qui n’étaient pas impliqués dans la scène s’asseyaient à l’arrière de la scène. Il n’y avait pas vraiment d’ensemble non plus, juste des blocs de bois qui ont été déplacés. Jeudi soir, j’ai rencontré Hallie, Andres, Jarrad, Sezen, Craig, Ari et Ellis. Ellis a suggéré d’aller dans un bar près de lui qui avait des boissons bon marché et nous nous sommes donc rencontrés dans un café près de sa maison en premier. Depuis que j’habite à proximité d’Ellis, j’ai google cartographié la région et ce n’était qu’à 20 minutes à pied de ma maison. Nous y sommes restés un moment, puis nous nous sommes dirigés vers le bar qui jouait du rock et de la musique indie. Je suis resté plus tard avec Andres et Ellis puisque nous vivions tous près l’un de l’autre et que nous n’avions pas besoin de prendre le métro avant qu’il ne ferme à 1 : Vendredi a été le plus beau temps que nous ayons eu depuis que je suis ici. C’était un beau 73 degrés. Je me suis réveillé à 10 h et je suis allé directement à Retiro pour profiter du temps. Samedi, j’ai dormi et j’ai pris le bus pour Moncloa. J’ai marché jusqu’au Parque Oeste où j’étais le vendredi pour prendre le Teleferico (téléphérique) jusqu’à la Casa del Campo qui était le terrain de chasse royal dans le passé mais qui est maintenant un grand parc récréatif pour Madrid. Il y a en fait un arrêt de métro, ce que je n’avais jamais remarqué auparavant parce que c’est tout au bout d’une des lignes. J’ai acheté le trajet aller-retour pour 5 euros, puis j’ai eu une voiture pour moi tout seul. Le trajet a duré environ 10 minutes et c’était vraiment amusant. Quand je suis arrivé au parc, j’ai descendu la colline jusqu’au mini parc d’attractions de Madrid. J’ai continué à marcher pendant 15 minutes jusqu’au zoo/aquarium où je pensais aller mais il n’y avait pas de réduction pour les étudiants et j’ai trouvé le prix adulte de 18. Les euros sont un peu raides. Au lieu de cela, je me suis simplement promené un peu plus autour du parc qui comptait beaucoup de cyclistes et de pique-nique. Dimanche, je me suis réveillé et je suis monté dans le bus pour aller à une nouvelle église pour la messe. C’est juste en face du Retiro et je l’avais toujours dépassé, mais je voulais voir comment c’était à l’intérieur, alors je suis allé au 11 : C’était si beau à l’intérieur avec des tuiles de couleur pastel sur la coupole et derrière l’autel. Quand je suis sorti de la messe, le marathon de Madrid était assez fort de l’autre côté de la rue. Avant le début de la messe, je n’ai vu qu’un seul coureur (un de ces Nigérians incroyablement rapides) et quelques spectateurs au hasard, mais quand je suis sorti, il y avait beaucoup de gens qui m’acclamaient et un flot constant de coureurs. J’ai dû traverser la rue de toute façon pour prendre le bus alors j’ai traîné et j’ai regardé la course jusqu’à ce qu’elle arrive. Je suis rentré à la maison pour le déjeuner et j’ai fait mes devoirs jusqu’à 17h quand j’ai pris le métro pour voir mon premier (et probablement le dernier) combat de taureaux avec Hallie, Ellis et Andres. J’avais acheté nos billets en ligne plus tôt, puis nous nous sommes rencontrés au stade de combat de taureaux tôt pour imprimer les billets et obtenir des collations des vendeurs à l’extérieur. Lorsque vous achetez des billets, vous avez l’option de vous asseoir au soleil (brutal au plus fort de la saison des corridas en été, surtout parce que Madrid devient terriblement chaud), à l’ombre, ou une combinaison des deux puisque le soleil se déplace pendant l’événement. J’ai acheté des billets dans la rangée recommandée par Javier (il m’a dit de ne pas être trop près parce que c’est là que se trouvent les fans intenses, mais aussi pas trop loin parce que c’est là que les fous sont assis) à l’ombre mais cela s’est avéré inutile parce que c’était vraiment nuageux toute la journée. Dans un combat de taureaux, il y a trois parties. Après une petite procession et l’entrée du taureau dans l’arène, un groupe de toreros brandissent des capotes roses et jaunes, puis se retirent derrière une petite station protégée par des planches de bois que le taureau ne peut pas mettre derrière afin de tester la vitesse et la force du taureau. Puis les lanciers à cheval appelés picadors sortent et se croisent sur le bord du cercle. Après le beau temps du vendredi et du samedi, la semaine a recommencé assez froid. Le lundi a commencé ma dernière semaine de cours. Après le cours de langue, j’ai pris le bus pour le quartier de Salamanque qui est à proximité pour aller à la messe quotidienne à La Concepcion de Nuestra Senora. J’y suis arrivé trop tard pour la messe mais j’ai quand même pu marcher autour de l’église qui était vraiment belle à l’intérieur et qui a un énorme clocher blanc à l’extérieur. Patricia m’a recommandé d’aller le voir et m’a dit au dîner que ses parents et l’une de ses sœurs s’y étaient mariés. Le mardi, comme je n’avais plus d’Histoire d’Espagne, je me suis réveillé à 10 heures du matin et j’ai pris le bus pour le Retiro pour courir. Mon objectif était de courir pendant une heure, mais j’ai fini par atteindre une heure et demie ! J’ai commencé par courir le périmètre du parc dont j’avais entendu dire qu’il mesurait 3 milles de long, ce qui, je pense, est assez précis puisqu’il m’a fallu une trentaine de minutes pour le faire. Pour le reste du temps, j’ai couru sur des chemins aléatoires. J’ai découvert un parc canin et une grande colline artificielle couverte d’herbe et d’arbustes et entourée d’eau qui était un mémorial aux attentats terroristes du 11 mars 2005 dans la station de métro/train Atocha. Mardi soir, la classe d’affaires et la classe de marketing de Tomas se sont réunies dans un endroit recommandé par Tomas pour que nous puissions tous lui dire au revoir et passer du temps ensemble. J’aime aller dans des endroits que les Espagnols recommandent parce que ce sont toujours des endroits cool que je ne trouverais jamais tout seul. Mercredi était mon dernier cours de flamenco et nous sommes allés avec notre professeur Alejandra à la Plaza de Santa Ana et nous nous sommes assis dehors pour boire un verre. Je me suis souvenu d’apporter mon appareil photo et nous avons obtenu une belle photo de groupe. Ashley, Sezen, Edgar, Ana, Jarrad et Jarrad étaient là, donc toute la classe moins Tom. Patricia et moi avons parlé l’autre jour au dîner de films espagnols et elle m’a dit qu’elle ne supporte pas Penelope Cruz ou les films d’Almodovar. Après le film, Ashley est rentrée chez elle et je suis restée à la maison puisque mon Intercambio a commencé peu de temps après et n’était qu’à un mètre de là. Je me suis d’abord promené à côté du palais royal, puis je suis entré à l’intérieur. Mes amis espagnols n’étaient pas là depuis qu’ils sont partis pour Malaga ce week-end (c’est un long week-end puisque demain c’est la fête du travail en Espagne et le samedi 2 mai est un jour férié pour Madrid parce que c’est l’anniversaire du jour où la ville s’est levée contre les armées de Napoléon et a retrouvé son indépendance). J’ai parlé plus souvent avec l’informaticien sud-américain que j’avais rencontré il y a quelques semaines. Aujourd’hui, je n’avais pas de cours, alors j’ai décidé d’utiliser la journée pour faire du tourisme avant de devoir étudier plus tard dans la fin de semaine pour mes finales. Je me suis réveillé à 10h, puis j’ai pris le bus pour Sol pour voir le Museo de Bellas Artes. Avant d’entrer dans le musée, je suis entré dans l’église de San Jose que j’ai passé un million de fois mais que je n’ai jamais pu entrer. Je suis heureux d’avoir attendu la fin de mon cours d’art pour y aller parce que maintenant je peux enfin apprécier les œuvres de Goya et d’autres peintres espagnols. Il y avait aussi beaucoup d’artistes que je ne reconnaissais pas, mais j’y ai passé un bon moment. J’ai aussi pu entrer gratuitement avec ma carte d’identité universitaire espagnole, ce qui était génial. Ensuite, j’ai marché jusqu’à la Plaza de Cibeles, puis de l’autre côté du Prado où se trouvent les jardins botaniques. Je passe devant eux tout le temps, mais les murs sont couverts de lierre, de sorte qu’on ne peut pas les voir à l’intérieur de la rue principale. Maintenant, je dois commencer à étudier ! Je dois écrire un court article sur n’importe quelle œuvre d’art que nous avons vu jusqu’à présent en classe et ensuite j’ai mes finales d’histoire de l’art et de langue le lundi, d’affaires le mardi et d’histoire espagnole le jeudi. Les trois premiers seront bien aussi longtemps que j’aurai pris le temps d’étudier, mais je redoute l’histoire de l’Espagne car je n’ai pas fait aussi bien que je l’aurais souhaité à mi-parcours. La bonne chose est qu’il ne couvre que la transition de l’Espagne vers la démocratie après la mort de Franco, mais la mauvaise chose est que j’ai besoin de connaître beaucoup de détails puisque c’est un concentré de quelques années que je n’ai jamais appris auparavant. Demain, en gros, tout est fermé pour la fête du travail et samedi, je peux voir si je peux prendre une pause d’étude s’il y a des choses amusantes à faire pour célébrer la fête de Madrid.

    Les visites à faire dans la ville de Getafe

    A ne pas manquer à Getafe

    Si il vous reste encore du temps pour votre futur voyage à Getafe. Trouvez ci-dessous quelques idées de visites complémentaires.

    • Colline des Anges
    • Parque de las presillas
    • Alhóndiga Park
    • Polvoranca Park
    • Leganés Sculpture Museum
    • Clamber Park Arroyosur
    • Comunidades Europeas Park
    • Parque Lorenzo Azofra
    • Plaza de la Constitución
    • Plaza General Palacio
    • sporting
    • Parking
    • Ciudad de los Niños
    • Castilla la Mancha Park
    • Butarque Park
    • CEA Polvoranca Leganés
    • RECINTO FERIAL
    • Curious Cat Escape Room
    • Antiguo Decathlon ….futuro?
    • Cathédrale de Getafe

    Bonne visite et bon séjour à Getafe

    Crédit photo : pixabay.com et flickr.com

    Partager.

    Laisser un commentaire