Que faire à Lérida

0

Comment se loger à Lérida

Voir d'autres hôtels à Lerida

Voir l'hôtel
Lerida

Nastasi Hotel & Spa

A partir de 50€ la chambre
  • 1 avis
  • Moyen1 Avis5.00

Guides et cartes utiles

Pour avoir plus d’informations sur les bon plans, les visites ou monuments à voir à Lérida je vous conseille fortement de vous procurer un guide de voyage (Lonely Planet, Routard, GEO). Les références ne manquent pas. Voici quelques suggestions :

Budget à prévoir

Le prix moyen des hôtels constaté à Lérida est de 50€. Pour un couple sans enfant, en comptant le prix des repas (entre 30€ et 80€ pour deux par jour). Une journée à Lérida vous reviendra à environ 80/130€ (sans compter les loisirs et les souvenirs pour la famille)

Que faut-il prendre pour visiter Lérida

Un petit sac à dos de 20L maximum sera tout à fait adapté pour suivre partout lors de votre visite de Lérida. Vous n’aurez pas besoin de plus grand pour transporter tout ce que vous aurez besoin. Dedans prennez le minimum, A savoir une gourde, un parapluie ou poncho, un appareil photo ou une perche à selfie ainsi que quelques barres céréales :).. Pour plus d’informations vous pouvez lire notre guide pour savoir quoi mettre dans votre sac à dos en voyage.

Récis de voyage à Lérida

Nous sommes arrivés à Boquete et avons fait la queue au stand Taxi. Un taxi s’est arrêté, et bien que nous ayons été là en premier, tous les autres, 5 individus, ont tous sauté dans le taxi et sont partis. Les gens se partagent les taxis, il s’agissait donc d’entrer en premier, ce que nous ne pouvions pas faire avec nos sacs ! Après l’avoir observé plusieurs fois, nous avons décidé que cela ne fonctionnerait pas. J’avais vu d’autres taxis tourner à un coin de la route principale un peu plus loin, alors Jim et moi avons transporté les sacs entre nous sur le côté de cette route et, en désespoir de cause, lorsque le taxi suivant est arrivé au coin de la rue, j’ai sauté devant en agitant les bras. Heureusement, ça s’est arrêté, c’était gratuit et le chauffeur nous a emmenés à notre B &amp ; B. Nous nous sommes arrêtés à la maison que nous pensions être Los Naranjos vers 16h mais il n’y avait pas de plaque signalétique. Nous avons frappé et il n’y a pas eu de réponse. Nous avons dit au chauffeur de nous quitter et de s’asseoir sur le patio. Katarina est slovaque et Pedro est panaméen mais son père était anglais. Le Panama est un pays cosmopolite. La maison est belle, grande, spacieuse et très confortable avec de nombreux coins salon tranquilles et une grande terrasse. Le petit-déjeuner est abondant avec des fruits frais, du pain, du fromage, des œufs et des mets locaux comme les tortillas de maïs. Nous avons passé un séjour très détendu ici. Un matin, nous sommes allés avec un guide Feliciano, (arrangé par Katarina), avec sa machette, pour marcher dans la forêt à la recherche de Quetzals. Quelques jours plus tard, nous sommes allés jusqu’à Finca Lerida, une plantation de café établie dans les années 1920. C’est maintenant aussi un hôtel et un restaurant avec des sentiers dans la forêt. Il est plein de nombreux types différents d’oiseaux fredonnants, et nous avons aussi réussi à voir le Bellbird à trois wattles, (apparence étrange avec 3 wattles pendants, pas très joli mais avec un beau son) et une paire de Toucanets Emeraude. Pedro est un producteur de café, dans le marché de haute qualité. Il a expliqué que les petits producteurs spécialisés comme lui commercialisent maintenant des cafés très chers en petites quantités, presque comme des vins. Ce qui est étrange à propos de la présence de tant de retraités américains, c’est qu’ils semblent habiter une société parallèle, étant dans la ville mais n’en faisant pas vraiment partie. Un autre groupe qui semble aussi avoir son propre monde est le peuple indigène Ngove-Bugle. Ils vivent à la périphérie de la ville dans leurs propres  » villages  » qui se composent de 2 ou 3 longs blocs d’un seul étage avec des logements presque cellulaires. Alors pourquoi les dames Ngobe-Bugle ont-elles été condamnées à porter ces robes ? Katarina a pu m’organiser 4 cours de conversation en espagnol avec Victoria, une jeune femme vénézuélienne. J’avais besoin de m’entraîner et Victoria a été très patiente mais a rendu les leçons amusantes. J’ai vraiment apprécié nos séances et j’espère qu’elle aussi. Nous avions horreur de quitter un endroit aussi confortable où nous nous sentions très bien chez nous, mais le moment est venu de passer à Santa Fe, une autre ville de colline à l’est, qui est semblable à Boquete, mais comme il y a 20 ans avant l’arrivée des touristes et des retraités. Après Santa Fe, nous avions réservé pour nous rendre dans l’une des villes de la péninsule d’Azuero, célèbre pour son carnaval animé. Katarina et Pedro nous ont prévenus que ce serait littéralement une fête ininterrompue pendant 4 jours, mais nous voulions voir les costumes et les défilés. Il était presque impossible de réserver une chambre et nous n’y sommes parvenus que lorsque la dame de Cerro Lodge a téléphoné et a fait une réservation à deux fois le tarif nocturne habituel. J’étais un peu déçu mais alors que nous nous sommes déplacés vers l’est le samedi, le premier jour du carnaval et nous avons vu le trafic passer dans l’autre direction vers les villes d’Azuero, j’ai été soulagé que nous ne soyons pas partis. Il semblait que toute la ville de Panama se dirigeait vers le Carnaval. Le trafic était de pare-chocs en pare-chocs sur une cinquantaine de kilomètres. Nous avons donc changé nos plans et prolongé notre prochain arrêt à Gamboa, au Canopy B &amp ; B de 4 à 8 nuits. Gamboa est une ville  » d’entreprise  » construite dans sa position stratégique à mi-chemin le long du canal pour permettre un dragage et un entretien efficaces. La construction a commencé en 1933 et le gouvernement américain a payé 2 $. Les Canopy’Family’ comme ils s’appellent se spécialisent dans les activités d’observation d’oiseaux et ont 4 endroits différents, dont 2 sont à Gamboa, la Canopy Tower et le Canopy B &amp ; B. La Tour est l’ancienne station de signalisation et de radar construite par les États-Unis lorsqu’ils contrôlaient la zone du canal. Il se trouve au sommet d’une colline dans la forêt tropicale et offre une vue à 360 degrés sur le sommet de la canopée, d’où son nom, et c’est un endroit étonnant pour l’observation d’oiseaux. Le B &amp ; B est très confortable mais la partie étonnante d’être à Gamboa (à part regarder les navires naviguer le long du canal) est qu’il est complètement entouré par la forêt tropicale primaire, mais à cause du canal, il y a quelques routes et sentiers qui en font la zone de forêt tropicale la plus accessible au monde. Nous pouvons sortir par la porte et, deux minutes plus tard, être sur une piste forestière. La variété des oiseaux et de la faune est stupéfiante, à chaque promenade nous voyons quelque chose de différent, qu’il s’agisse d’un nouvel oiseau ou de notre dernière découverte aujourd’hui, une petite grenouille de la taille d’un ongle, conçue pour ressembler à une feuille morte avec des’veines’ comme sur une feuille. Ce n’est certainement pas l’endroit pour quelqu’un qui a une phobie des insectes. Les Embera vivaient le long des rivières dans la province orientale de Darien, mais ils ont été forcés de se déplacer vers l’ouest et beaucoup se sont installés le long de rivières isolées dans le centre et l’ouest du Panama. Ils voulaient conserver le même mode de vie et en cultivant des cultures de rente pour les vendre dans les villes où ils ont réussi à le faire. Le revenu supplémentaire leur a permis d’acheter les produits de première nécessité et de payer les enfants plus âgés pour qu’ils soient éduqués dans la ville. Le gouvernement assure la gratuité de l’enseignement dans l’école du village jusqu’en 9e année, puis dans la ville. Mais les enfants doivent dormir en ville pendant la semaine et leur hébergement coûte 30 $. Tout s’est bien passé jusqu’à ce que la région soit désignée parc national. Les Embera locaux ont perdu leurs terres, de sorte qu’ils n’étaient plus en mesure de cultiver des cultures commerciales ou de chasser. Ils ont été réduits à l’agriculture de subsistance pour nourrir leur famille. Tout le village participe et partage les revenus. Ils peuvent continuer à vivre comme ils l’ont toujours fait, mais ils sont en mesure de subvenir aux besoins de leur famille avec l’argent supplémentaire. Notre visite nous a donc donné l’impression d’être une entreprise commune, un partenariat égal, et non quelque chose qui leur a été fait. Il a fallu un trajet en bus d’une demi-heure, puis un tour en canoë en amont pendant plus d’une heure pour atteindre leur village. Nous avons été accueillis par la bande, nous avons fait le tour du village, nous avons eu une conférence d’un homme âgé sur l’histoire et le mode de vie du village en espagnol, et traduit par notre guide, puis son père nous a emmenés faire une promenade dans la forêt pour nous montrer les plantes médicinales et nous dire comment elles sont utilisées. Encore une fois, il a été traduit de sorte que les deux fois, j’ai eu l’impression que les Embera nous parlaient directement, et j’ai réussi à comprendre la plupart de leur espagnol. Ils nous ont dit de prendre toutes les photos que nous voulions. Tard un soir, nous avons entendu un oiseau crier. Nous avons vérifié l’appel d’oiseau sur l’App sur mon iPad et avons décidé que c’était un Spectacled Owl, très excitant. Nous nous sommes vite habillés et nous avons couru à sa recherche sans succès, donc nous sommes retournés au lit. Une demi-heure plus tard, nous l’avons entendue de nouveau et nous sommes repartis en courant, mais nous n’avons pas pu la voir. Quelques minutes plus tard, c’était de retour. La nuit suivante, dans le même coin, nous avons vu un groupe de Geoffroys Tamarinds, un petit singe. L’un d’eux avait quelque chose attaché à son cou (voir la photo). Je pense qu’un membre du Smithsonian avait recruté l’animal dans l’un de leurs projets de recherche ! Je me demande si le petit Tamarin a dit à sa famille qu’il avait été enlevé par des extraterrestres et que maintenant ils surveillaient chacun de ses mouvements ? Nous avons maintenant déménagé à El Valle qui se trouve dans un ancien cratère volcanique, rappelant Lanzarote mais couvert de forêts. C’est très beau et nous avons hâte de voir plus d’oiseaux et d’animaux ici. Le Canal :

Guide touristique de Lérida

Les visites à faire dans la ville de Lérida

Turo Seu Vella

Turo Seu Vella

  • Adresse : Apt. de Correus, 1013 25002, Lleida,Espagne
  • Téléphone : +34 973 23 06 53

Nous nous sommes arrêtés à Lleida pour nous reposer et partir pour Madrid le lendemain. Nous ne pouvions pas partir sans voir l’ancienne cathédrale avec sa tour, mais nous ne nous attendions pas à trouver un magnifique cloître et une vue à couper le souffle. Quelle bonne surprise!
Ancienne cathédrale de style gothique, magnifique cloître et clocher accessible jusqu’au sommet, offrant une vue panoramique sur les Pyrénées. Tout est maintenu en bon état et entretenu. Lleida, valent bien l’escale et la visite,…..
L’ancienne cathédrale qui est immédiatement visible sur une colline au milieu de la ville est une belle église de style roman de transition qui a la majesté des cathédrales gothiques. Transformée en quartiers militaires au XVIIIe siècle grâce à sa position stratégique, elle a conservé son style d’origine…..

E en style gothique. Lleida.
Le cloître et l’intérieur de l’église sont très beaux, mais le château est moins méritoire (le seul est le château, le seul qui illustre l’histoire de Lleida) et la tour (sauf les 230 marches à gravir car la vue ne vaut pas l’effort, d’autant plus qu’elle est très belle?
Il s’agit d’une série de bâtiments qui ont connu de nombreuses vicissitudes (église, camp militaire, etc.). A visiter également pour les différents styles architecturaux (romanique, baroque, etc.), ainsi que pour le beau panorama.
Très belle l’église et la tour, les deux à visiter absolument. Évitez d’aller au château. Très mignon de l’extérieur, il ne peut pas être visité. En effet, le billet (quoique bon marché) garantit l’accès à une chambre individuelle avec panneaux publicitaires suspendus et vidéos. Rien d’autre. Possibilité de visite possible…..
Bellssima. Surplombant la ville de Lérida (pour les non-espagnols) Lérida (pour les espagnols). La vieille cathédrale est quelque chose de suggestif. Le clocher (Campanaro) avec ses marches en spirale vous mène à une vue suggestive de la ville. Aucun conseil……
L’ascension vers la vieille ville de Lleida est une expérience à couper le souffle. Le cloître de la cathédrale est l’une des plus belles choses que j’aie jamais vues. Tout est magnifique. Le temps semble s’être arrêté, et l’expérience de la visite est un saut dans le passé qui vous laisse étonné. Absolument de……

Cacce al tesoro (1)

Cacce al tesoro (1)

  • Adresse : NullNull

Salle de jeux d’évasion (4)

Sala per giochi di fuga (4)

  • Adresse : NullNull

Parc Municipal de la Mitjana

Parc Municipal de la Mitjana

  • Adresse : Glorieta de Font i Quer Lleida,Espagne
  • Téléphone : +34 973 24 54 08

Un magnifique parc naturel en bordure de la ville où vous pourrez flâner, faire du vélo ou observer les oiseaux. Lieu de détente pour passer quelques heures et peut-être pique-nique si vous visitez la ville.

Iglesia Sant Llorenç

Iglesia Sant Llorenç

  • Adresse : Plaza Sant Josep 4 25002, Lleida,Espagne
  • Téléphone : +34 973 28 91 63

Belle église contemporaine de l’ancienne cathédrale avec la nef romane centrale et les murs latéraux gothiques et un beau clocher octogonal qui montre que la main de l’architecte est la même. À mon avis, c’est la plus belle église de la ville après la Seu Vella……

Palais de la Paeria

Palacio de la Paeria

  • Adresse : Plaza la Paeria 25007, Lleida,Espagne
  • Téléphone : +34 973 70 03 00

Palais historique de style gothique, aujourd’hui siège du gouvernement de la ville, est l’un des nombreux édifices anciens qui sont entrecoupés, dans le centre historique de Lledia, avec des bâtiments plus récents et modernes. Vous entrez dans le palais par une magnifique galerie d’entrée, et vous atteindrez l’ancien patio (aujourd’hui…..
Ce magnifique palais du XIIIe siècle abrite la municipalité de Lleida. Le palais est de style gothique catalan, mais avec des éléments de style roman tardif. Remarquable de ce point de vue est la façade avec l’arc en plein cintre de l’entrée et les trois forêts soutenues par…..

Plus d’information sur Lérida

Visiter Lérida et ses environs

Falaise de Garita de Herbeira

Monastère de Murta

  • Adresse : Alzira, Espagne – Adresse

Playa de Coma-Ruga

Platja de Wall

  • Adresse : Carretera de Marjals, Wall Adresse
  • Téléphone : +34 971892873

Paroisse de la Conception

  • Adresse : Goya 26,28001 Madrid, España ® Adresse

Cette belle église est célèbre pour son beau clocher qui peut être vu de loin. Il est situé dans le quartier de Salamanque, plus précisément dans la via Goya. De style gothique et moderniste, il a été construit à la fin du XIXe siècle et fait déjà partie du patrimoine historique de la capitale espagnole. La tour du clocher est illuminée pendant la nuit par une couleur bleu-vert visible de loin. Le clocher mesure 44 mt. L’Immaculée Conception, qui donne son nom à l’église. C’était la première église construite dans le quartier de Salamanque, avant d’être transformée en église vétuste dans la paroisse de San José.

Même si vous voyagez autour d’une ville connue, vous pouvez rencontrer quelques surprises. Lors d’une froide soirée de Noël, en respirant des condensats et en me souvenant de la phrase classique « il y a de l’air de neige », je me suis retrouvé devant cette église néo-gothique colossale qui impressionne par sa taille franche. Ce n’est peut-être pas l’une des plus belles œuvres architecturales de son genre, mais s’arrêter au pied de la haute façade donne toujours un grand effet.

A ne pas manquer à Lérida

Si il vous reste encore du temps pour votre futur voyage à Lérida. Trouvez ci-dessous quelques idées de visites complémentaires.

  • Cathédrale nouvelle de Lérida
  • Lleida Museum
  • musée d’art Jaume Morera
  • Centre d’Art la Panera
  • Casa Dels Gegants
  • Museu de l’Aigua: campament de La Canadiense
  • Dipòsit del Pla de l’Aigua
  • Museu de l’Automoció. Roda Roda
  • Museo de la Automoción de Lérida
  • Cathédrale de la Seu Vella de Lérida
  • Couvent-forteresse de Gardeny
  • Parc dels Camps Elisis
  • Castell de la Suda
  • Institut d’Estudis Ilerdencs
  • Parque de la Mitjana
  • Plaça De La Font Dels Tritons
  • Church of Sant Llorenç Lleida
  • The X-Door Lleida
  • Font del Roser
  • Arborètum Jardí Botànic De Lleida

Bonne visite et bon séjour à Lérida

Crédit photo : pixabay.com et flickr.com

Partager.

Laisser un commentaire