Que faire autour de Loudenvielle ? - Guide de voyage en ligne

Que faire autour de Loudenvielle ?

0

En tant qu’alpiniste et cycliste je me devais vous parler du département des Hautes-Pyrénées, mais plus particulièrement de la station de Loudenvielle. J’ai eu l’occasion d’y séjourné lors de l’été 2019 pour une petite semaine de vélo. Avec cet été post confinement où de nombreux Français ont cherché à prendre le grand air en montagne, j’ai pensé qu’un petit zoom sur cette ville. Mais alors qu’est-ce que l’on peut y faire, que peut-on visiter ? Eh bien c’est ce que l’on va voir !

Le col du Tourmalet

Que faire autour de Loudenvielle 1Vingt kilomètres, une pente moyenne de 7,4 %, un maximum de 10,2, avec un gain d’altitude de 1 404 mètres. C’est le péage que vous devez payer pour vous rendre, de Luz Saint Saveur, dans les Hautes-Pyrénées, au Col du Tourmalet, le plus célèbre col de montagne pour cyclistes du Sud de France: aussi mythique que le Mont Ventoux, une étape fixe ou presque fixe du Tour de France et de tous ceux qui approchent des Pyrénées à vélo (il y passe presque tous les ans).

Avec une altitude de 2 115 mètres, on pourrait que le col a été vaincu par les cyclistes assez tardivement. Eh bien non, la première course cycliste sur le col du Tourmalet remonte au 18 août 1902, une compétition de vélo de tourisme organisée par le Touring-Club de France. Le Tour de France y est passé pour la première fois en 1910, dans l’étape Bayonne – Luchon. À l’arrivée, le vainqueur Octave Lapize a appelé, en colère, les organisateurs qui l’avaient inclus dans le parcours « meurtriers ». Le col du Tourmalet est également célèbre à la NASA. C’est sur l’observatoire du Pic du Midi, au-dessus du sommet de la Tour, qu’en 1963 l’agence américaine, en vertu de la transparence du ciel, a installé le télescope où les photos de la Lune qui ont servi à préparer l’alunissage de juillet 1969 ont été prises.

Pic du midi de Bigorre

Que faire autour de Loudenvielle 2Justement, le Pic du Midi de Bigorre, il est temps d’en parler. Le Pic du Midi domine le Col du Tourmalet, et est accessible toute l’année. Pour ce faire, rendez-vous à La Mongie, une station de ski du Domaine du Tourmalet. C’est là que l’on prend le téléphérique qui permet d’atteindre le sommet en 15 min. Les plus expérimentés peuvent emprunter la route de terre de 5,5 km qui descend du col du Tourmalet et monte, avec des précipices qui peuvent effrayer les personnes qui n’ont pas le pied montagnard, sur un dénivelé de plus de 650 m.

Lire aussi
3 astuces pour bien préparer ses vacances en France

À une époque, avant l’ouverture du téléphérique, il était également possible de le faire en voiture, mais cela n’était recommandé qu’aux plus audacieux ! Là-haut, la pureté de l’air et la transparence de la lumière caractérisent le lieu, longtemps réservé aux scientifiques. Des terrasses panoramiques de 750 m2 ont été créées. Votre regard se pose sur 300 km de sommets pyrénéens et les territoires du Grand Sud-Ouest. L’air humide de l’Atlantique forme souvent une couche de nuages en dessous, d’où émergent les plus hauts sommets des Pyrénées comme autant d’îles : un véritable spectacle de la nature indescriptible et inoubliable.

L’observatoire du Pic du Midi du Bigorre a été fondé en 1878 par une société privée. Son emplacement éloigné, et donc difficile s’est vite avéré assez onéreux en matière de frais de fonctionnement, et à partir de 1882, il a été repris par l’État français.

En 1908, le premier dôme a été construit. Il avait un diamètre de 8 mètres et abritait un télescope à réflecteur. Puis, le dôme de Gentili a été équipé d’un instrument de 60 cm de diamètre. En 1963, la NASA a choisi ce site pour préparer la mission Apollo, en cartographiant pour la première fois la lune avec un télescope de 42 pouces et 106 cm de diamètre.

En 1980, le plus grand télescope a été installé, un réflecteur à miroir de 2 mètres de diamètre. En 1994, l’État a également exprimé la volonté de fermer la structure, difficile et coûteuse à entretenir : il y a eu une mobilisation générale pour la défense du site, et le Pic du Midi a repris ses activités avec un enthousiasme et des fonds nouveaux.

Cirque de Gavarnie

Que faire autour de Loudenvielle 3Gavarnie, dans les Hautes-Pyrénées, est le plus célèbre des grands cirques pyrénéens de calcaire. Classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, le Cirque de Gavarnie forme un mur de 1 700 m de haut et de 14 km de circonférence. Elle s’élève en gradins concentriques entourés d’un cortège de géants : le Mont Perdu (3 352 m), le Pic du Marboré (3 248 m), le Taillon (3 144 m), et est traversée par la plus haute chute d’eau d’Europe, avec pas moins de 413 m de chute libre.

La renommée de Gavarnie a été faite par les différentes explorations qu’il a provoquées. Botanistes, scientifiques, romantiques, peintres, poètes et amoureux de la montagne en quête d’aventure ont, depuis le XVIe siècle, fait de Gavarnie le berceau de ce que l’on appelle le pyrénéisme. Le cirque est définitivement entré dans la légende lorsque Victor Hugo l’a qualifié « d’objet impossible et extraordinaire » et de « colosse de la nature ». C’est grâce à la dernière glaciation, dite « wurmienne », qui a affecté le continent européen d’il y a 100 000 ans à environ 9 000 avant J.-C., que cet amphithéâtre de roches a pris sa forme actuelle de cirque.

Lire aussi
Entre jeu de piste et jeu d'enquête : les escape game outdoor

La glace, avec sa pression lente, mais inexorable, combinée à l’alternance de fonte et de givrage, a brisé la roche et creusé un sillon qui est resté bien visible depuis son retrait. Les roches de Gavarnie présentent les caractéristiques typiques d’un passage glaciaire : des stries, des fragments de roche mal assortis, c’est-à-dire les moraines résiduelles du glacier, et la forme en U typique de la vallée, exactement comme dans un livre de géographie de collège. Pour admirer cet extraordinaire spectacle de la nature, vous pouvez arriver en voiture depuis Lourdes.

Mais où dormir à Loudenvielle ?

Après avoir visité tout ça, grimpé tous ces mètres de dénivelé à vélo ou à pied (en voiture aussi, mais il y a moins de mérite), après avoir été époustouflé par ces paysages il vous faudra bien un moment où il faudra se reposer. Mais alors, où dormir ? Plusieurs solutions s’offrent à vous. Si vous êtes en famille, pourquoi ne pas opter pour une résidence de vacances. La résidence c’est la valeur sure pour occuper les enfants lorsque vous n’êtes pas en vadrouille et avec Nemea vous serez servis. Si vous souhaitez vous rapprocher un peu plus de la nature, il est toujours possible de regarder du côté des campings, pour un peu plus de confort, faites le choix de l’hôtel.

 

Partager.

A propos de l'auteur

Avatar

Geek, aventurier, cycliste, montagnard et pâtissier (rien à voir avec le voyage, je sais :) ), mes passions sont multiples, je vous les partage au travers de plusieurs blogs. Ici, vous retrouverez mes conseils voyage sur les thématiques qui me sont chères. Tout ce qui concerne le vélo, la montagne et la randonnée et les articles sur le sport de façon générale. Mais aussi l'Écosse qui me fascine. Enfin, c'est moi qui mène aussi les tests produits (adaptateur électrique, ordinateur portable, smartphone ou valise). J'espère que j'arriverai à vous embarquer dans mon univers. N'hésitez pas à laisser un commentaire. Je me ferai un plaisir de vous répondre.

Laisser un commentaire