Visite dans le pays basque

0

Partir à la découverte du  Pays basque français c'est l'occasion d'approfondir la culture, d'en apprendre un peu plus sur la gastronomie locale (qui ne manque pas de piquant ūüôā ) et l'histoire de ces lieux situés non loin de la frontière espagnole est imprégnée par le fort sentiment d'autonomie de ses habitants. Bien que notre séjour ait été tourné principalement vers la ville de Bayonne, ne passez surtout pas à côté des villes de Biarritz et de Saint-Jean-de-Luz.

Visite de Bayonne

Située au confluent au confluent des rivières Nive et Adour, à quelques kilomètres de l'océan Atlantique, Bayonne est la principale ville basque (50600 habitants). Cette ville a toujours eu dans son histoire un rôle militaire important, qui a profondément caractérisé son architecture. Au IVe siècle, les Romains construisirent un castrum appelé Lapurdum, entouré de murailles; au Moyen Âge, son nom changea et devint Baiona c'est avec le mariage d'Éléonore d'Aquitaine au futur roi d'Angleterre Henry Plantagenet que le royaume d'Aquitaine fit de la région aquitaine un territoire anglais sur le sol "français". Le vieux château fut construit sur les ruines du castrum romain, une forteresse médiévale.

C'est à la fin de la guerre de Cent Ans, en 1451, que la ville française. Charles VII en fait un port stratégique contre l'Espagne. Charles VII construit le nouveau château de la petite Bayonne. En 1680 Vauban (Sabastien le Prestre), architecte et ingénieur construit une citadelle sur les rives de l'Adour et des fortifications autour de la ville. Cette forteresse fait partie de son plan de faire de la France un pré carré protégé par un large réseau de citadelles. Celle-ci restera jusqu'au 19e siècle. Bayonne c'est aussi la bataille décisive où l'armée française plia sous les coups de boutoir de l'armée britannique de Wellington et celles du Royaume d'Espagne et du Portugal. Cette bataille connue sous le nom de siège de Bayonne obligea Napoléon 1er empereur des Français à abdiquer (avant de revenir pour les "Cent-Jours" quelques mois plus tard).

Bayonne est divisée de la Nive en deux zones, le "Petit Bayonne" et le "Grand Bayonne", la première étant la nouvelle ville avec un caractère plus populaire, tandis que la seconde étant la vieille ville, avec le centre-ville caractérisé par de hautes maisons du XVIIIe / XIXe siècle en pierre grise et balcons en fer forgé, et maisons médiévales aux colombages colorés.

La cathédrale Sainte-Marie est un édifice gothique sévère avec une façade flanquée de deux tours de 53 m de haut avec des tours du XIXe siècle.

Construite entre le XIIIe et le XVIe siècle, son intérieur comporte trois nefs à voûtes ogivales, un transept et une abside à cinq chapelles radiales, des vitraux Renaissance similaires à ceux de Chartres, dont celle dite du "Christ et le Cananéen"  est très belle. Une porte dans le bas-côté droit cache une belle décoration sur les murs qui étaient autrefois extérieurs, et qui font aujourd'hui partie d'une église locale, que nous avons eu l'occasion de visiter grâce à la gentillesse d'un prêtre qui a servi de guide à l'église.

À l'embouchure du pont qui traverse, la Nive se trouve l'Hôtel de Ville sur une place pavée décorée de la devise de la ville "Nunquam Polluta"  qui fait référence à sa fonction défensive.

Bayonne est l'une des capitales du chocolat en France, et sa tradition découle à la fois du commerce du chocolat que les marins de cette ville rapportaient du Nouveau Monde, et de l'art apporté par les Juifs portugais qui y avaient trouvé un refuge pendant l'Inquisition. En 1870, 130 maîtres chocolatiers avaient leurs propres magasins à Bayonne. Un autre produit typique est bien évidemment le jambon de Bayonne. Mais faut-il le présenter ?

Hébergement à Bidart

Pour notre week-end à Bayonne nous avons décidé de prendre nos quartiers pour deux nuits dans une chambre d'hôtes nous avons choisi de passer deux nuits dans Maison Arbolateia : chambre d'hôte, gîtes et appartements  située à Bidart, un village à une quinzaine de kilomètres de Bayonne et qui vous permet de par sa situation de visiter aussi Saint-Jean-de-Luz et Biarritz (également à quelques kilomètres).

Nous avons été remarquablement accueillis pas Sandrine la maîtresse de maison qui en plus de gentillesse nous à parfaitement conseillé pour organiser nos visites et nous faire découvrir des lieux que l'on avait pas prévu, mais s'avérait immanquable. Après être revenu de vos visites à Bayonne ou Biarritz, faites un tour à Office de Tourisme de Bidart surtout si vous restez plus qu'un week-end.

Le petit déjeuner était parfait composé de jus de fruits frais, boissons chaudes, cake, pancake (le côté anglo-saxon de Bayonne peut-être).

La chambre d'hôte est aussi très tournée vers le soin et le bien-être avec un SPA à votre disposition et une piscine.

Partager.

Laisser un commentaire