Les stages de survie à la mode en 2018

0

Il y a ceux qui se reposent chez eux, qui partent en vacances ou qui profitent de leur temps libre pour se relaxer. Et il y a ceux qui ont envie de gagner de nouvelles connaissances et de se mettre au défi ! Pour eux, il existe les stages de survie.

Le concept a d’abord émergé aux États-Unis avant de prendre son essor partout dans le monde et de grandement gagner en popularité ces dernières années. Il s’agit de stages qui permettent d’apprendre à exploiter les ressources offertes par l’environnement pour savoir se débrouiller seul en cas de crise. Que vous souhaitiez avant tout tester vos limites ou que vous ayez un véritable intérêt pour la survie, voici quelques informations utiles sur les stages de survie.

À qui s’adressent les stages de survie ?

Les stages de survie s’adressent à une grande variété de publics. Récemment, ils ont gagné en popularité auprès d’une clientèle de cadres, d’avocats ou de médecins qui cherchent à s’émanciper de la pression professionnelle. En effet, même s’ils sont exigeants, ils offrent une opportunité de retour à la nature très appréciée. Toutes les personnes intéressées et motivées sont les bienvenues dans le monde de la survie.

Il existe des stages de survie destinés à toutes les classes d’âge. De nombreuses formules pour enfants et adolescents sont proposés par les entreprises spécialisées dans la survie. Les stages prennent alors généralement la forme d’ateliers au cours desquels les jeunes peuvent acquérir des connaissances sur la nature et la façon dont ils peuvent l’’exploiter pour se sortir d’un mauvais pas.

Il n’est pas nécessaire d’être particulièrement sportif pour participer à un stage de survie, en revanche une bonne santé, de l’endurance et de la détermination sont indispensables ! N’allez pas croire qu’il s’agit d’une activité comme les autres, vous vous tromperiez lourdement. Pour être clair : vous allez en baver !

Comment participer ou offrir un stage de survie ?

La majorité des prestations sont vendues sur Internet sur des sites dédiés comme Survivor Attitude ou celui de l’instructeur Denis Tribaudeau. Vous pourrez trouver des stages en France et à l’étranger, dans différents domaines de spécialité.

Que vous souhaitiez vous-même participer à un stage de survie ou l’offrir à un proche, vous devez savoir que dans la très grande majorité les places sont limitées. Il est nécessaire de réserver des mois, voire des années à l’avance pour les stages les plus populaires. Pensez à vous y prendre tôt, ou votre idée cadeau tombera à l’eau !

Selon le lieu et la durée des stages les tarifs sont très variables. C’est une grosse dépense, qui se chiffre souvent à plusieurs centaines d’euros. Raison de plus pour anticiper et ne pas vous y prendre au dernier moment !

Qui organise les stages de survie ?

Parmi les instructeurs, on rencontre souvent des personnes expérimentées en randonnées et treks, à l’image de Stéphane Viron de l’Académie des techniques de survie. Un autre profil commun est celui d’ancien militaire reconvertis. Ainsi en Bretagne, dans le Morbihan, un ex-militaire, John Malardé, propose des stages à Kervignac ou Port-Louis.

Les instructeurs sont des professionnels expérimentés. Ils permettent à tous de bénéficier du stage en toute sécurité et sont conscients des difficultés qui pourront être rencontrées. Ils sont aussi là pour vous apprendre à les surmonter ! Vous pouvez aussi lire notre guide sur les meilleurs endroits pour faire un stage de survie en France.

Qu’apprend-on en stage de survie ?

Les stages s’étalent sur des durées variables et se déroulent à des endroits différents. C’est à vous de trouver la prestation qui vous convient. Que vous souhaitiez apprendre à survivre perdu en forêt ou à être autonome en montagne, vous trouverez le stage qui vous correspond. N’hésitez pas à contacter les entreprises directement pour obtenir des programmes plus précis.

Quel que soit le stage, vous apprendrez au moins les fondamentaux, c’est-à-dire les gestes de secours indispensables à maîtriser et des méthodes pour trouver de quoi boire et vous nourrir. Vous pourrez ensuite aller plus loin selon votre instructeur et votre niveau.

Quelles sont les difficultés à prévoir ?

Il s’agit d’une expérience passionnante mais difficile ! Propulsé en pleine nature sans eau et sans nourriture, certains craquent et redécouvrent leurs limites. Réfléchissez-bien avant de vous engager, gérer la pression fait partie de l’exercice. Cela peut s’avérer intense, parfois conflictuel.

Rassurez-vous tout de même : les instructeurs sont conscients de ces difficultés et ne vous laisseront pas tomber ! Tolérer le stress peut vous permettre de vivre des aventures de survie exceptionnelles ! Vous finirez peut-être par y prendre goût.

Les entreprises peuvent-elles organiser des stages de survie ?

Des tarifications dédiées aux entreprises sont proposées par de nombreux instructeurs. Depuis les attentats de 2015, un nombre croissant d’entreprises souhaitent former leurs employés à des situations de crise. Pour certaines entreprises, il peut aussi être très bénéfique de disposer d’employés sachant réagir en cas de catastrophes naturelles telles que des intempéries ou des inondations. En plus d’être utiles, ces stages sont parfois très appréciés par les employés.

Partager.

Laisser un commentaire