Comment préparer ses bagages pour partir en voyage ? - Guide de voyage en ligne

Comment préparer ses bagages pour partir en voyage ?

0

Alors que vous vous apprêtez à prendre le chemin de l’aéroport dans quelques jours (ou quelques heures pour ceux qui apprécient de préparer leurs valises au dernier moment, oui, on vous voit, les rois de la procrastination) il est temps de penser de manière organisée. En effet, vous ne pouvez pas poser sur votre lit toutes les affaires que vous désirez emmener et les mettre dans un sac sans avoir une pensée pour le côté pratique. Si aujourd’hui, vous avez, avec la plupart des compagnies, le droit de voyager avec de nombreux kilos de bagages, ne pensez pas que vous ne serez pas sanctionné dans le cas où le poids serait trop important. De plus, réfléchissez bien : avez-vous vraiment besoin de ce pull écossais pour partir trois semaines à Tahiti ou le prenez-vous juste parce que vous l’adorez ? Pour faire les bons choix, suivez le guide !

Les dimensions des bagages, vous respecterez

Non, votre planche de surf ne peut pas être embarquée dans la cabine, elle dépasse largement la taille maximale autorisée. Il faut savoir que lors de l’enregistrement de vos bagages, vous aurez sûrement accès à une sorte de petit panier en métal destiné à mesurer la taille de votre bagage. Posez ce dernier dedans et vérifiez que votre sac ne dépasse pas la largeur ou la longueur autorisée, au risque de devoir l’envoyer en soute, parfois moyennant un supplément, ce qui serait regrettable.

Pour vous donnez une indication, sachez que dans la plupart des cas, votre bagage devra peser moins de 10 voire 8 kilos et mesurer moins de 50 cm x 40 cm x 20 cm. Chaque compagnie aérienne est libre de fixer les dimensions de son choix mais elles seront toujours proches de celles citée auparavant. Par ailleurs, notez bien que ce n’est pas parce que, un jour, vous avez eu la chance que le personnel au sol vous laisse passer avec votre sac trop lourd de 2 kilos que ce sera la même chose la prochaine fois : dites vous que vous avez eu de la chance et essayez de respecter au mieux les indications, elles sont là pour une bonne raison : le confort de tous les passages.

Lire aussi
Shortlist des documents pour voyager sereinement

En ce qui concerne les bagages destinés à voyager en soute, vous allez être un peu libre. Un poids maximal va souvent être autorisé mais celui-ci peut parfois être divisé en différents sacs, il convient encore une fois de se renseigner auprès de la compagnie. Par exemple, lors de mon dernier vol avec Vietnam Airline, j’ai pu diviser mes 30 kilos de bagages en une valise et 2 sacs sans que personne n’y trouve rien à redire puisque c’était autorisé. En revanche, si vous voyagez avec Air France KLM en classe éco, vous aurez droit à un seul bagage en soute.

En ce qui concerne les sacs à dos, prenez garde à bien attacher toutes les sangles pour qu’elles ne soient par retenues prisonnières dans les multiples tapis roulants de l’aéroport. Il serait dommage de retrouver votre sac endommagé à l’arrivée. Dans certains cas, on vous fournira un grand sac en plastique pour y mettre votre sac, c’est notamment le cas avec Air India au départ de CDG.

Dans tous les cas, prenez le temps de lire les conditions relatives aux bagages sur votre billet d’avion ou directement sur le site officiel de la compagnie. En cas de doute, n’hésitez pas à contacter le service client, vous obtiendrez une réponse relativement rapide et claire. Si vous ne respectez pas les règles en vigueur, vous pouvez être obligé de débarquer certaines de vos affaires au moment d’enregistrer vos valises, un véritables crève-cœur pour la plupart d’entre nous.

La liste des objets interdits, vous consulterez

Vous ne pouvez décemment pas voyager en avion avec un canif dont la lame mesure 15 cm, et encore moins si ce dernier se trouve dans votre bagage cabine. Il existe une liste qui recense les objets interdits dans tous les avions du monde, que ce soit en soute ou en cabine, et elle est mise à jour de façon assez régulière donc pensez à la consulter avant chacun de vos vols. Par exemple, vous n’avez pas le droit de prendre l’avion avec des matières explosives, radioactives ou encore avec des objets contenant du mercure.

On ne va pas se mentir, en ce qui concerne les briquets, les contrôles sont très rares, pour preuve, je n’ai jamais du en jeter un seul en 12 vols. Cela dépend toutefois du pays dans lequel vous vous trouvez, certains sont bien plus stricts que d’autres.

Lire aussi
Comment trouver une idée de voyage passionnant ?

La règle la plus importante à respecter concerne les bagages en cabine : veillez à ne pas transporter de liquides dans des bouteilles de plus de 100 ml. De plus, ces dernières doivent être transparentes et enfermées dans une pochette plastique hermétique. Il n’y a que dans le cas où vous achètez des produits dans les boutiques de l’aéroport ou si vous avez un bébé avec vous que vous pourrez passer avec des quantités plus importantes de liquides.

Voyager léger, vous essaierez

Pour réaliser des économies sur le prix de votre billet d’avion, vous devriez fortement envisager de ne voyager qu’avec un petit bagage en cabine. Renseignez-vous sur la politique de votre compagnie, j’ai parfois pu passer mon sac à dos de voyage en cabine car il ne pesait que 8 kilos, et ce même si les dimensions n’étaient pas irréprochables. Vous pourrez ainsi voyager sans payer de bagage en soute, une aubaine si vous envisagez de partir avec une compagnie low-cost. Par ailleurs, cela vous évitera de devoir trier vos affaires en fonction de ce dont vous avez besoin ou non durant l’escale puisque vous aurez tout sous la main !

Si votre bagage vous semble légèrement trop petit et que vous rechignez à prendre une plus grande valise pour si peu, contournez le problème : enfilez plus de vêtements ! Dans la limite du raisonnable, les agents au sol vous laisseront passer même si vous portez deux t-shirts, deux pulls et un manteau par dessus. Cela suffira peut-être à vous faire gagner quelques euros. De plus, n’oubliez pas qu’il fait toujours froid dans les aéroports, cela vous fera une bonne excuse !

Partager.

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire