Vivre à l’étranger à la Retraite. C’est possible

0

De nombreux Français s’expatrient à l’étranger au moment de prendre leur retraite. Le facteur le plus pertinent dans le choix de vivre dans un pays étranger est le coût de la vie. À la retraite, les revenus sont en général moins importants, pour palier ce manque sans pour autant que ça se ressente sur le pouvoir d’achat, les séniors cherchent à s’installer dans des pays où la vie est moins chère. Les pays choisis sont généralement agréables à vivre (beau temps), accessible par un vol pas cher depuis la métropole permettant ainsi à la famille de venir (ou à l’inverse de rendre visite à sa famille plus souvent), des logements peu chers et généralement le coût de la nourriture est aussi moins élevés. Aujourd’hui, un retraité sur dix vit à l’étranger (chiffre de la caisse nationale d’assurance vieillesse). Cela représente environ 1,3 million de personnes sur les 13 millions de retraités français. L’expatriation est une procédure simple, il suffit d’informer la caisse nationale pour continuer à recevoir sa ou ses pensions. Mais quels sont les pays plébiscités par les retraités français ? Petit tour d’horizon des pays où il fait bon vivre une fois le travail terminé.

Portugal

Le pays attire les retraités en raison de ses plages en bord de mer, de son faible coût de la vie, du fait que le français est une langue assez couramment parlée. Les destinations préférées sont Lisbonne et Porto, la deuxième plus grande ville, mais avec un climat plus tempéré. La région de l’Algarve est également connue pour ses terrains de golf, ses plages et ses communautés d’expatriée.

Espagne

L’Espagne est la première destination d’expatriation des retraités français, 190000 y on élu domicile.L’Espagne bénéficie d’un style de vie décontracté, d’un climat méditerranéen le long de la côte et d’un marché immobilier accessible. Bien qu’étant des villes cosmopolites, Madrid et Barcelone sont beaucoup moins chères que Londres et Paris (même si ça change pour Barcelone).

Malte

Située en Méditerranée, Malte offre aux retraités 300 jours de soleil par an, des hivers doux et une atmosphère détendue. Attention, il vaut mieux savoir parler anglais pour vivre à Malte, sinon il ne vous sera pas facile de vous faire comprendre. Bien que le prix des logements ait tendance à être plus élevé qu’ailleurs, les soins de santé sont parmi les plus compétitifs. Sans parler du fait que la compagnie aérienne nationale assure la liaison avec les principales villes européennes.

Malaisie

Elle compte une constellation de 878 îles, une riche communauté internationale comprenant des Chinois, des Indiens, des Européens et des Américains. En outre, le pays assure un faible coût de la vie et un niveau élevé de soins de santé.

Mexique

Le Mexique est apprécié par les retraités pour son faible coût de la vie. Vous vivre très bien avec 1000€. Le pays est proche des États-Unis et que les citoyens sont très ouverts. Il vous sera difficile de vous faire comprendre en français, si vous parlez anglais ou espagnol ce sera un plus. Les coûts de santé sont faibles et le niveau de soins est élevé. De plus, les retraités de plus de 60 ans ont droit à des rabais sur les vols, les restaurants, les dépenses et les soins de santé. À l’exception de certaines zones rendues dangereuses par le trafic de drogue, le Mexique est un pays qui rend la vie facile.

Nicaragua

Peu de stress, beaucoup de soins et la chance de bien vivre avec moins de 1200€ par mois. La vie des expatriés devient plus facile année après année.

Costa Rica

Depuis plus de 30 ans, elle accueille des retraités étrangers. C’est une destination sûre, stable et détendue avec un niveau élevé de soins de santé et est connu pour son ouverture aux étrangers. Les loyers commencent à 300€ par mois pour les appartements meublés et il ne faut que 30€ pour remplir le réfrigérateur.

Partager.

Laisser un commentaire