Les lieux à ne pas manquer sur le Chemin de Saint Jacques de Compostelle

0

Avant de franchir la frontière France-Espagne, le pèlerinage de Saint Jacques de Compostelle nous permet plusieurs arrêts où il sera possible de découvrir des lieux uniques par leur histoire et leurs caractéristiques. Depuis la France, quatre chemins vous sont possibles pour accéder à Compostelle. Le fameux chemin du Puy est d’ailleurs très prisé par les touristes et les pèlerins. Le sentier GR65 regroupe sans doute les plus beaux paysages et villages, permettant donc aux randonneurs de profiter effectivement de chaque kilomètre. Voici donc les lieux à ne pas manquer sur sentier.

Le chemin du Puy en Velay est sans doute le chemin le plus emprunté par les pèlerins et comporte grand nombre de balises et de points d’hébergement. Si jamais vous souhaiter vous lancer sur ce sentier, n’oubliez pas de lire notre guide pour bien vous préparer à cette randonnée au long court. Les amoureux des paysages pourront apprécier le patrimoine des campagnes et les lieux traversés : Gévaudan, les plateaux de la Margeride et de l’Aubrac. Vous passerez également par différentes villes : Le puy en Velay, Figeac, Cahors, Moissac. Vous verrez sans doute Velay et ses volcans, Ces villes sont riches de par leurs historiques et leurs cultures. Cependant les pèlerins devront éviter Condom vers le 8 mai car la ville sera fermé à l’occasion des Bandas, une fête de 3 jours. Le GR65 est riche en gîte mais attention, certains gîtes sont plus attrayants que d’autres. Utiliser un guide vous aidera dans vos choix par rapport à cela. D’abord vous arriverez Saint-Privat d’Allier, un village pittoresque surtout connu pour sa superbe rivière encore à l’état sauvage. Vous passerez ensuite à Saugues, où vous trouverez la chapelle de Rochegude. Vous pourrez alors profiter de la vue sur les gorges de l’Allier. Quelques heures plus tard, vous attendrez le Domaine du Sauvage où vous apprécierez les produits locaux des agriculteurs et producteurs, un moment de repos bien mérité. En passant par Margeride, vous passerez ensuite à Aubrac où le paysage vaudra le détour, avant de découvrir Nasbinals et son église datant du quatorzième siècle. Vous irez ensuite vers Saint-Chely-d’Aubrac où il ne faudra pas trop s’attarder en raison surtout l’hiver. Par contre, si vous y passez durant les belles saisons, vous ne serez conquis pas la beauté et l’authenticité du paysage qui ne vous laissera pas indifférent. Cependant, votre arrêt à Espalion ne vous fera pas regretter votre passage à Saint-Chely-d’Aubrac, l’un des plus beaux villages de France, avec son doux climat et son bourg médiéval. De retour sur la route, vous parviendrez à Golinhac, où le village d’Estaing vous attend. Vous y verrez l’église Saint Fleuret, le château et la statue de Saint François sur le pont d’Estaing. En dernier lieu et non des moindres, Vous ferez 26 kilomètres jusqu’à Conques. Vous passerez par le fameux pont des pèlerins. Vous ferez sans doute un arrêt à l’abbaye Sainte-Foy-de-Conques qui conserve le plus riche trésor du Moyen Âge avec notamment sa statue reliquaire du neuvième siècle.

Les pèlerins partant empruntant le GR65 à pied ou à vélo seront sans doute les plus comblés en termes de monuments et de paysages. Les découvertes sont innombrables jusqu’à la frontière espagnole. Si le trajet paraît interminable, les villages et les paysages par lesquels vous passerez vous donnerons envie de réitérer cette expérience unique en Europe.

Partager.

Laisser un commentaire